Afrique : Nous avons besoin de collaborer pour bâtir nos communautés !

Change Language

Subscribe the RSS Feed

Subscribe to Syndicate
23 August 2013 - 8:43pm -- charles

"Wan han noh de tai bohndul" ("Un ballot ne peut pas être fixé d'une seule main")

Proverbe africain (Krio : Sierra Leone)

Le proverbe ci-dessus met l'accent sur le message que nul n'est entièrement autosuffisant et que nous avons besoin les uns des autres en tant qu'humanité. L'Afrique – comme le monde entier – est confrontée à de nombreux problèmes socio-économiques et politiques. Nous ne devrions pas être dans le déni, mais plutôt accepter nos circonstances telles qu'elles sont et rassembler les gens pour résoudre ces défis. Nous devons travailler ensemble et réunir nos efforts pour générer des résultats communément souhaités, ceux qui sont non seulement dans l'intérêt de l'individu, mais aussi dans celui de la communauté. En tant que membres de la communauté nous devons travailler ensemble pour la réussite de tous. Une collaboration réussie exige que personne ne s'abstienne et que personne ne domine la situation non plus.

La collaboration dans la plupart des cas nécessite de rompre avec les normes qui souvent dirigent notre comportement. Elle implique une remise en question et un changement de valeur, de principe et de croyance fondamentaux nécessitant un engagement et une application constante. Les gens agissent souvent pour leur intérêt personnel et au nom de la compétitivité. Ces comportements sont dictés par de nombreux facteurs, tels qu'une vision limitée des opportunités et des possibilités, où les gens pensent qu'il n'y en que pour quelques-uns et travaillent donc pour être parmi ceux-qui obtiennent les rares ressources pour eux-mêmes et leurs familles élargies au lieu des autres. Un autre motif d'un tel comportement est l'envie. En conséquence les gens ont pris l'habitude d'agir individuellement ou en groupe fermé et limité pour faire avancer l'intérêt personnel et l'auto-préservation. Mais en même temps, nous possédons le noble désir d'agir dans l'intérêt des autres et de faire preuve d'empathie, de respect, de courage, de compassion et de solidarité. Ce désir est la base de toute collaboration.

Voici quelques principes qui s'avèrent nécessaires pour la collaboration au travail :

  • But – La participation doit être conduite par un but commun. La vision commune peut être d'ordre social, économique, politique ou spirituel. S'il n'y a pas d'objectif commun chacun ira dans des directions différentes
  • Connaissance – La connaissance des gens doit être respectée et, par conséquent, invitée à participer au processus de collaboration. Le partage des connaissances nous permet de construire la sagesse collective au niveau de la communauté
  • Inclusive – La structure devrait offrir aux gens suffisamment d'opportunités pour apporter leurs contributions. Les opinions de ceux qui sont impliqués doivent être prises en compte et permettre d'influencer le processus et les décisions qui en découlent.
  • Véritable intention – La volonté de servir nous permet de donner la priorité aux besoins des autres et à l'intérêt de toute la communauté. Les participants devraient s'engager avec l'intention de parvenir à un consensus ad idem dans un esprit de groupe plutôt que d'imposer leurs propres souhaits, sans considérer les idées et désirs des autres.
  • Diversité – L'environnement doit être celui dans lequel les gens peuvent parler ouvertement. Nous devons valoriser la diversité et cela peut aussi venir de ce que nous pouvons considérer comme points de vue divergents.
  • Discipline – Il devrait y avoir un engagement afin d'assurer l'action et la mise en œuvre des décisions et des résolutions prises par le groupe
  • Objectivité – Afin de prendre les meilleures décisions, nous devons avoir suffisamment d'informations et agir sur la base de faits, et non uniquement sur des opinions subjectives et sur nos propres idéaux. Ainsi, toutes les personnes concernées et les autorités compétentes devraient partager autant d'informations que possible sur les questions à l'étude.

Nous pouvons voir d'importants choix de collaboration à travers de grandes réalisations de la race humaine, telles que « La Déclaration des droits de l'homme », les missions Apollo dans l'espace, l'invention de l'avion par les frères Wright, ainsi que l'indépendance de la plupart des pays africains qui a été réalisée grâce à la collaboration de nombreux dirigeants africains sous la bannière du panafricanisme. Un aspect central de tout engagement communautaire, pour une organisation ou une nation, est celui de la prise de décision. Il est important que nous prenions tous position pour participer et compter dans ces processus. La collaboration permet la meilleure des réalisations. Des décisions ont marqué l'histoire ainsi que la capacité des gens à agir sur ces décisions. Les décisions doivent donc être mises en œuvre. Grâce à la collaboration nous pouvons réaliser notre propre potentiel, résoudre les problèmes sociaux et être au service des autres. Nous pouvons nourrir les pauvres, éduquer davantage d'enfants, et accroître la richesse personnelle et nationale.

Nous devons participer de façon significative aux résultats au sein de nos communautés, à travers un processus collaboratif et créatif d'engagement. Pour participer utilement nous devrions être bien informés. Nous devons travailler ensemble, de manière durable, pour faire du monde un endroit magnifique. Les domaines de collaboration peuvent inclure : arts et divertissement, affaires, développement, économie, éducation, vie de famille, affaires, gouvernement national et organisations confessionnelles. La vie en commun implique la co-dépendance.